Siamo online da



ULTIMI COMMENTI

LE RICETTE PIU' LETTE

I VIDEO PIU' VISTI

AREA RISERVATA

cronache di gusto

Direzione, redazione
ed amministrazione:
Via Giuseppe Alessi, 44
(ex via Autonomia Siciliana)
90143 Palermo
Tel. +39 091 336915
Cronache di Gusto
autorizzazione
del tribunale di Palermo
numero 9 del 26-04-07

Cronache di Gusto
è iscritta al ROC
(Registro degli Operatori
di Comunicazione)
col numero 32897

Editoriale De Gustibus Italia
P.IVA 05540860821

Direttore Responsabile:
Fabrizio Carrera

Coordinamento:
Giorgio Vaiana

Web & Digital Design:
Floriana Pintacuda

Contributors:

Andrea Busalacchi
Andrea Camaschella
Marina V. Carrera
Titti Casiello
Sofia Catalano
Roberto Chifari
Ambra Cusimano
Lorella Di Giovanni
Maria Giulia Franco
Annalucia Galeone
Federica Genovese
Christian Guzzardi
Clarissa Iraci
Francesca Landolina
Federico Latteri
Irene Marcianò
Bianca Mazzinghi
Alessandra Meldolesi
Clara Minissale
Fiammetta Parodi
Geraldine Pedrotti
Stefania Petrotta
Michele Pizzillo
Fabiola Pulieri
Enzo Raneri
Mauro Ricci
Gianluca Rossetti
Emanuele Scarci
Marco Sciarrini
Sara Spanò
Giorgia Tabbita
Fosca Tortorelli
Maristella Vita
Manuela Zanni

Organizzazione Eventi:
Filippo Fiorito
Laura Lamia

Ivana Piccitto

Concessionaria
per la pubblicità:
Publisette
Via Catania, 14
90141 Palermo

info@publisette.it

COOKIE POLICY
PRIVACY POLICY
INFORMATIVA PRIVACY

Vini e territori

Un passo avanti nella questione della liberalizzazione dei diritti di impianto che da mesi tiene in apprensione i Paesi produttori d'Europa, associazioni di categoria e piccoli produttori vedendoli assumere posizione contraria alla decisione della Commissione Europea, che ha previsto l'abolizione per il 2015 con probabile proroga al 2018.


Licia Colò

La nota trasmissione di Licia Colò, che accompagna gli spettatori alla scoperta di mete suggestive e itinerari fantastici, ha fatto tappa presso la Casa Vinicola Fazio per la realizzazione di un documentario di viaggio (Erice e Dintorni che andrà in onda alle porte della Primavera 2013) nei territori della Strada del Vino dell’Erice Doc, di cui Vincenzo Fazio è il Presidente.


Da sinistra Diego Cusumano, Gianfranco Fino e Angelo Muto

Vinitaly 2012, il responso:  vincente la formula dei quattro  giorni, grande apprezzamento da parte dei produttori, maggiore affluenza di operatori del settore, soprattutto quelli provenienti dall'estero e molte aspettative per il prossimo anno.

de Raffaello Maugeri

Je me souviens, il y a quelque temps, un dîner inoubliable à la maison d'un ami. Parmi les nombreux grands vins, choisis pour la soirée, il y avait unEchezeaux du Domaine de la Romanée Conti, cuvée 2000, qui m'a laissé sans voix. De la Bourgogne et du Pinot Noir, il avait tout, la couleur rouge rubis déchargée, l'intensité et la complexité au nez, avec des notes de violette, de fruits, d'épices et de tons minéraux, mais en le goûtant, il y avait quelque chose d'autre: l'élégance et le raffinement qui caressaient le palais, c’était une expérience presque mystique et précieuse pour moi. Je savais que le Grand Cru que j'aivais goûté, n'était ni le plus grand ni le plus cher parmi les vins produits par cette entreprise , mais j’ ai réfléchi que le célèbre Domaine, était célèbre pour les prix pratiqués à son public affectueux et très restreint!
Ne croyant pas que l’entreprise et ses vins puissent être jugés seulement par le coût de ses vins, produits en quantités limitées- en Bourgogne ce n'est pas une exception- le «mythe» dévait se baser sur quelque chose de différent ; alors j’ ai relu l'histoire du Domaine et j’ai parlé avec celui qui connait bien le Domaine Romanée Conti et ses vins. J’ai réalisé que la grandeur de l'entreprise provient de son incroyable et longue histoire, c’est donc utile de mentionner quelque étape significative.

Le vignoble du Domaine étaient déjà connus à la fin du Moyen Age, en particulier les actuelles Romenée et Romanée Conti Saint Vivant étaient connus comme «Cloux de Saint Vivant», sols étudiés avec attention par les moines qui s’en avaient débarrassé à cause des difficultés financières qui ont surgi. Les grands vignobles deviennent importantes, si au fil du temps, on étudie, connaît et exploite leur potentialitè précédemment cachée.


Aubert de Villaine et Henry-Frédéric Roch

Depuis 1760, le propriétaire a été le célèbre prince Louis-François de Bourbon Conti, qui rivalisait avec M.me de Pompadour à la cour de Louis XV, et seulement par hasard, il n’a reussi pas à rendre son vin, le vin officiel de la cour. Son activitè de mécénat n’est resté pas inconnus; bien que la Révolution eût réquisitionné la proprieté à son fils -le nouveau prince de Conti- en 1794 on parle déjà de la Romanée Conti, une reconnaissance singulière et durable du travail effectué par le noble propriétaire dans une ère révolutionnaire.

Après nombreux changements, en 1911, la propriété a passé à Henri Gaudin de Villaine et Chambon Edmond, dont le descendant Aubert, il est actuellement l'un des deux co-gérants du Domaine.
Acquisitions importantes, mais aussi décisions de production appropriés ont permis d’obtenir un nombre impressionnant de grands crus, en particulier depuis 1974, avec la direction de Lalou Bize-Leroy et Aubert de Villaine. Le tempérament de M.me Leroy et son leadership incontesté, combiné avec une parfaite sensibilité pour la dégustation, a facilement provoqué des conflits avec l’autre cogérant De Villaine et donc M.me Leroy a quitté l’activité, en se consacrant exclusivement à la domaine familiale.

Aujourd'hui, le Domaine, avec ses 24 hectares de vignes, produit environ 80 mille bouteilles par an, avec des rendements très faibles, parmi lesquels certains des plus grands vins de France comme le Conti Grand Cru Romanée, La Tâche, Echezeaux, Grand Echezeaux, Romanée Saint- Vivant et Montrachet blanc.
Le choix d'Aubert de village - à la direction avec Henri Frédéric Roch, petit-fils de M.me Leroy- de destiner tout l’espace possible à la qualité et à la santé des raisins, aux méthodes de production biologique, et d'intervenir dans la cave de façon mesurée, avec une utilisation rationnelle des barriques, démontre que la connaissance du terroir, la qualité intrinsèque des vignes et la gestion judicieuse de la vinification, sont des ingrédients essentiels pour la production des grands vins; le marketing n’est pas suffisant.

Le mythe de la Romanée Conti poursuit avec son histoire fascinante qui se mêle et identifie avec l'histoire du vin de Bourgogne et de France et il est illuminé grâce àdes vins merveilleux comme l’Echezeaux qui est à l’origine de notre histoire.
 
(Traduction de Viviana Gaia Sbeglia)

FLASH NEWS

LE RICETTE DEGLI CHEF

Luca Lacalamita

Lula pane e dessert

Trani (Bt)

2) Pane di segale

SITI AMICI
WINE POWER LIST 2022

LE GRANDI VERTICALI

Copyright © 2007-2022 cronachedigusto.it. Tutti i diritti riservati. Powered by Visioni©
La riproduzione totale o parziale di tutti i contenuti, testi, foto e video, in qualunque forma, su qualsiasi supporto e con qualunque mezzo è proibita.

Search